Jacqueline Bousquet nous a Quittés…

IN MEMORIAM

Les Insoumis se joignent à l’équipe d’Arsitra et à Sylvie Simon
pour rendre hommage à cette grande Dame, grande Âme…

Jacqueline BOUSQUET est décédée le vendredi 11 janvier 2013 et a été incinérée selon son souhait le jeudi 17 suivant.


Dire par euphémisme que Jacqueline nous a quittés est à la fois véridique et faux. Vrai parce que nous ne la rencontrerons plus sous l’aspect corporel qui nous fut familier ; erroné parce que les émotions et les pensées qu’elle a provoquées ont été, sont et seront toujours présentes en nos consciences.


D’aucuns affirmeront que voici de charmants propos, mais sans aucun rapport direct avec la réalité tangible. Certes ; mais réagir ainsi, n’est-ce pas s’identifier seulement à ce qui se touche, c’est-à-dire à la substance matérielle ? Mais qui – honnêtement – peut nier que les émotions s’éprouvent et que les pensées nous assaillent en permanence ? En réalité, nous sommes beaucoup plus que ce que nous croyons être.


Et c’est précisément à cause des trois facteurs soulignés plus haut que l’odyssée terrestre de Jacqueline nous concerne tous. Docteur ès sciences biologiques, à ses risques et périls, elle consacra son existence à une expérimentation permanente sur elle-même. Du coup, libre à nous de bénéficier ou non des réussites et des échecs qui furent les siens.


Entre autres, elle s’intéressa de près à la radioactivité (le « Feu inextinguible » dans les mythes) et à l’ionisation qui en découle. ICARE des temps modernes, elle n’hésita pas à frôler de près la Source. Laquelle nécessite – chacun le pressent – une transparence analogue à celle du diamant pour ne pas en souffrir. Puisse le sacrifice (au sens d’action sacrée) de Jacqueline ne pas être vain. Tel est le vœu que formule l’équipe d’Arsitra.


l’Équipe d’Arsitra

Jacqueline Bousquet, docteur ès Sciences, biologiste, chercheur honoraire au CNRS, a quitté notre Terre dans la plus grande sérénité le vendredi 11 janvier 2013. Au moment du grand passage, elle s’est sentie enfin « libre, légère, débarrassée de son corps physique, joyeuse » et – selon ses propres termes – « impatiente même de partir au plus vite », ce qui fut fait !


Elle était l’une des rares scientifiques à oser penser par elle-même et dire haut et fort ce que bien d’autres murmurent tout bas et, à notre époque de « médiocratie », comme le dénonçait si bien Arthur Kœstler, il faut être un héros pour oser penser « autrement » et remettre en question les dogmes qui nous gouvernent.


En sa qualité de biologiste, elle avait acquis un savoir qu’elle savait appliquer à ses recherches, mais elle avait un immense avantage sur la plupart de ses collègues : elle possédait également la « connaissance », don rare, ramené d’« ailleurs » lorsqu’elle s’est incarné sur notre Terre. Elle raisonnait beaucoup plus comme une physicienne et avait tiré les conséquences de l’avancée spectaculaire de la physique dans la connaissance du monde. « Les choses sont ce que l’on pense d’elles, aimait-elle à répéter, nous avons toujours le choix. Ou bien nous nous laissons informer par les événements extérieurs, perpétuant ainsi la projection du passé dans l’avenir avec les conséquences évidentes de schémas répétitifs que nous connaissons ; ou alors nous prenons nos distances en reconnaissant que l’autre — quel qu’il soit — n’est jamais qu’un miroir et qu’il nous renvoie à quelque particularité que nous devons corriger en nous. »


Elle a partagé son expérience avec de nombreux chercheurs scientifiques et suscité maintes vocations de jeunes scientifiques, intéressés par les champs informationnels et la notion d’hologramme qui débouche sur une vision holistique du monde. Pour elle, ce qui doit changer, ce n’est pas seulement l’état actuel de la Planète, mais aussi, et surtout, les conditions qui l’ont amenée dans cet état !


Depuis un certain nombre d’années, à partir des travaux du mathématicien Émile Pinel, directeur d’études à l’Université de Paris, elle travaillait sur la relativité en biologie et les champs qui seraient emboités comme des poupées russes et nous déterminent au delà de notre moi, conditionné par notre environnement, notre famille, nos associations, notre pays, l’humanité, c’est-à-dire l’inconscient collectif. Selon elle, ces champs de mémoire sont néguentropiques, c’est-à-dire qu’ils accroissent sans arrêt leur information et, dans le noyau, le temps n’existant pas en tant que tel, il détermine les niveaux d’énergie le long de l’axe de l’ADN. Un être ne peut comprendre, donc concevoir, que ce qui est à son niveau vibratoire ou au-dessous, donc égal à la mesure des capacités de son cerveau.


L’organisme peut être récepteur ou émetteur d’un champ vibratoire informationnel, issu d’un champ unitaire ultime, qui serait constitué de particules tournant en sens inverse. « Ce champ est à notre disposition pour réaliser nos rêves, ou pire, ce que nous redoutons ! »


Jacqueline Bousquet laisse une œuvre importante, des écrits, des conférences, des livres qui vont tous inspirer une nouvelle génération de scientifiques qui pensent comme elle que « la science dite officielle est un outil et, comme tout outil, elle est susceptible de perfectionnement au cours du temps ; en fait, elle évolue en même temps qu’évoluent les récepteurs cérébraux des individus scientifiques ».


Bien qu’elle ait quitté notre univers visible, son nom survivra dans la mémoire des hommes grâce à son œuvre, et parmi tous ceux qui l’ont fréquentée personne ne pourra l’oublier, mais il est probable qu’elle était appelée ailleurs afin de continuer son travail d’éveil de la conscience.


Sylvie Simon


Articles Similaires :

Jacqueline Bousquet – L’Avènement d’une Nouvelle Conscience Planétaire
Jacqueline Bousquet – L’Avènement d’une Nouvelle Conscience Planétaire

Jacqueline Bousquet, Quel Choix pour quelle Réalité?
Jacqueline Bousquet, Quel Choix pour quelle Réalité?


21 Commentaires

  1. mcode dit :

    J’étais en contact avec elle il y a quelques années par email, et j’ai pas mal échangé avec elle. Je lui avais envoyé des matrices d’orgonite. Moi aussi je lui rend hommage. C’est une grande perte pour la Science avec un grans « S ».

  2. hobywen dit :

    Bonjour,

    Je sais, ce n’est pas la salutation qu’il faudrait!

    Je n’ai pas de mot, cela me pèse plus que de raison! La seule vérité est la mort et le reste est morne plaine!

    Au revoir MADAME, tous mes respects!!!

    hoby

  3. ISABELLE dit :

    Madame,
    Je me sens démunie comme une enfant abandonnée qui croyait que nous avions encore bien besoin de vous pour nous aider vers un monde meilleur….alors je me dis que de là où vous serez vous continuerez à nous accompagner de la juste façon pour vous….
    L’heure de votre mort terrestre est arrivée …qu’ il en soit ainsi et paix à votre âme.
    isabelle

  4. Flam696 dit :

    La france a perdu une grande dame…dans l’anonymat comme d’habitude.
    Un jour peut-être que je ferais un dossier sur tout ces élites scientifiques français qui cotoient le CNRS et qui, bizarement, ont une espérance de vie plus courte que la moyenne. je suis sidéré. (Aucune paranoïa stupide la dedans ! Si un journaliste indépendant pouvait fouiller le sujet, il y aurait matière !! Je n’aurais pas eu le temps de rencontrer jacqueline de son vivant…
    🙁
    Quoi qu’il en soit, comme le dit si bien une amie : « …cette femme magnifique à aussi rempli son role sur terre et donc je suis convaincu qu’avec le niveau de conscience qu’elle avait atteint, elle doit être heureuse de ne plus vivre ce « cauchemar » comme elle aimait dire…
    Hommage à son esprit.

  5. François dit :

    16-01-2013

    Merci de l’annonce pour mme. Jacqueline Bousquet.
    La vibration passée, je suis en mesure de dire que vous avez très bien résumé sa démarche – visite. Il
    N’est pas évident de maintenir sans dissociation la mémoire dans se glissement. Que la mémoires soit
    Néquentropique je suis tout à fait dans le même sens
    Dont elle l’explique parce que c’est évident.
    Mes respect François

  6. anne dit :

    merci au site de nous avoir annoncé la nouvelle.
    je veux juste témoigner de mon profond respect pour jacqueline bousquet et de ma reconnaissance pour cette femme extraordinaire. un tel courage et un tel niveau de connaissance et de sagesse associé sont totalement hors-norme. les conférence que j’ai écoutées m’ont éclairée, je ne peux dire mieux. merci et beau voyage madame…

    • François dit :

      18-01-2013

      Le résumé de sa visite est clair. Il y a des évidences qui n’en sont pas pour d’autres. Chaque jours nous vivons ce qu’elle a saisi à sa manière sans toute fois être à notre conscience. Même ceux qui disent tout bas ce qu’elle dit tout haut vivent fortement tout haut les mémoires néguentropiques. Pourquoi? Parce qu’elles sont inérentes au noyau d’où un certain désordre les champs de poupés russse. C’est un désordre ordonné.
      C’est à nous d’appliquer à notre niveau ce que nous saisissons sans regard à autrui. Elle a totalement raison.
      Extra-ordinaire cette personne.
      François

  7. chapelan dit :

    bonjour
    je suis aneantie par cette nouvelle.J’aurais tant aimé en savoir un peu plus.Merci aux insoumis de m’ avoir fait connaitre cette grande dame partie bien trop tot.je me sens si seule
    paix a son ame

  8. Jacqueline Bousquet m’a tant ému, ravi, enthousiasmé, et réconcilié avec moi-même, parce qu’enfin de par ses propos, que je reconnaissais au plus profond de moi, je me suis permis de me re*co*naître et de faire ce retour à moi-m*aime…. Jacqueline Bousquet, cette grande d*âme qui à su braver le connu et reconnu par les incrédules et les esprits fermés et cloisonnés dans des formules toutes faites et dépassées… pour nous inviter à aller au delà vers l’in*connu (ce connu à l’intérieur de notre géométrie sacrée) qui nous appelle pour nous permettre d’éclore à tout ce « champs » des possibles que nous façonnons par nos pensées et ressentis du coeur… Jacqueline Bousquet, qui a su de son franc parlé, en toute simplicité, nous exprimer tout ce qu’elle avait profondément compris comme n’étant qu’une vaste mascarade ou comme elle le disait « ce rêve qui est cauchemar » que nous devons regarder avec lucidité pour prendre conscience que seule nos croyances nous enferment dans la souffrance.. Ho belle et lumineuse Jacqueline, combien je ressens un amour infini pour tout ce que vous avez été et nous avez laissé… qu’il nous reste à méditer en toute sincérité pour qu’en émerge aussi bien les évidentes que les plus subtiles vérités !

    Merci à vous Jacqueline pour ce que vous avez déposez dans mon coeur et qui est en train de germer pour devenir un bel arbre de vie… Merci d’être encore là, avec nous… je vous sens si prés de moi, comme une mère qui veille et bouscule aussi pour que l’on ne s’endorme plus jamais… quand je pense à vous, c’est avec le sourire, car je sais combien vous êtes partie dans cet ailleurs avec bonheur.

    Merci aux Insoumis pour cet hommage… et pour tout ce que vous transmettez que j’apprécie.

    • chapelan dit :

      madame
      quel magnifique commentaire.vous avez su trouver les mots justes.je sais que ce monde est une illusion ainsi que ses souffrances mais comme elles sont tenaces
      grand merci aux insoumis

  9. Lamour dit :

    Merci à cette lumineuse, porteuse de lumière qui fait son chemin chez un grand nombre d’entre nous en ces temps de compréhension plus rapide. Belle personne ressource ,tellement simple, généreuse ,au service. Elle reste en notre coeur.

  10. […] Jacqueline BOUSQUET est décédée le vendredi 11 janvier 2013 et a été incinérée selon son souhait le jeudi 17 suivant…  […]

    • Gonzalez dit :

      De quoi et comment est morte Jacqueline Bousquet?
      Une réponse précise et détaillée m’intéresse afin de mieux comprendre la relation qu’elle avait avec elle même.
      Avant de poser ma question J’ai regardé dans le livre de Martine Barbault et Bernard Dubois « Choisir son prénom, choisir son destin » ou j’ai trouvé une description de sa personnalité frappante de réalisme ce qui confirme le pouvoir vibratoire des nombres.

      Merci

      Robert

  11. DJL 93VIDEO dit :

    Paix à son âme.

  12. gilou dit :

    Salut Jacqueline!
    Merci et bravo pour tout ce que tu nous a appris.
    Merci et bravo pour tout ce que tu vas continuer à faire à présent.
    Sourire ému.

  13. fab dit :

    Et dire que je n’ai toujours pas regardé les vidéos que j’ai d’elle… depuis un an que je les ai !
    Je me joins à vos belles phrases la concernant !

    Je cherche à comprendre un peu sur le décès, le fait que l’on choisisse d’être enterré ou incinéré, et le lieu, et le fait qu’elle ait été incinérée, m’interroge encore plus, savez-vous pourquoi ou quelqu’un-e ici aurait une idée ? Je pensais que notre corps revient à la terre, nourrit la terre comme les autres espèces, et j’avais l’idée que le lieu d’enterrement pouvait être celui du dernier souffle…
    Merci!

  14. mery dit :

    une grande âme, je dirais même un ange qui a su avoir du cœur et de l’intellect. c’est grâce à elle que j’ai pris conscience de beaucoup de choses. Je me rappelle la première fois quand j’ai visionné une de ses conférences .. c’était tout simplement un moment de bonheur, de grâce et de vérité. Un jour ce monde terrestre sera meilleur et ca sera grâce aux personnes courageuses comme elle . Merci Madame, Merci infiniment .. que l’amour, la beauté et la paix vous enveloppe là ou vous êtes maintenant

  15. LAURET dit :

    Merci à cette femme exceptionnelle qui est partie pour d’autres sphères et qui nous laisse une œuvre dans ses recherches fabuleuses. Ça donne de quoi réfléchir sur le courage que nous avons tous au jour le jour….(l’intelligence du cœur) De notre mission sur terre, si nous en avons une…. Pourquoi sommes-nous là …chacun répondra selon son degré de conscience et de recherche intérieur. Je pense qu’elle a rempli la sienne…
    A voir également les recherches et pensées de Sylvie Simon, Albert Mosséri ….sur Google (Conférences et livres) – plus jamais mal portant et la coupe est pleine ! Pour ceux qui n’ont pas peurs de certaines vérités…..

  16. mebarki dit :

    je ne l’oublirais jamais,paix a son ame.

  17. Ouchene dit :

    Madame Bousquet jacqueline bon voyage
    Et si la mort n’est qu un départ pour notre vrai réalité
    Sortir de la matrice et ne plus être esclave.
    Madame Bousquet à la première vidéo que j’ai visionné j’étais
    Complètement ScottChe j’ai vite telecharge le livre de Pinel
    Super merci beaucoup jacqueline .

  18. […] Santé. Astrologie. Lyme. Méfaits ondes. Jacqueline Bousquet nous a Quittés… […]

Laisser un Commentaire