La Spirale Ascendante du Temps Synchronique

Voilà l’été et la nouvelle année ! L’occasion de se souhaiter un bon Jour Hors du Temps et un bon Nouvel an. Il en est ainsi tous les ans, chaque 25 juillet, les 13 lunes de 28 jours qui composent le Calendrier des 13 lunes se sont écoulées formant un cycle de 364 jours et se concluent par le Jour Hors du Temps.
C’est un jour dédié au pardon et à la célébration de la vie. Cette année en ce jour, c’est le glyphe de l’Étoile jaune qui nous accompagne et vient embellir avec art et élégance le regard que nous portons sur l’année passée et la vision que nous nourrissons pour celle à venir. L’Étoile jaune nous demande de voir la magnificence en toute chose, d’embellir la vie ; penser, agir avec art et élégance. En ce Jour Hors du Temps, l’Étoile jaune porte la tonalité auto-existante ; c’est le kin 108. L’occasion nous est alors donnée de mesurer toutes nos actions passées avec élégance, de définir et donner une forme à notre art. Le pouvoir qui nous inspire est celui de la Graine jaune auto-existante, le kin 4, le porteur de l’année qui s’achève.
Ainsi, l’année qui se termine nous guide à présent dans un choix conscient d’émerveillement. Après nous avoir accompagnés pendant 13 lunes, le kin 4 nous invite à choisir (viser) le terrain propice pour l’épanouissement de notre être intérieur. Au cours de ce cycle qui s’achève, nous avons pu définir notre vision, notre projet ; en prenant la mesure de notre réceptivité. Guidés par la lumière, nous avons alors navigué à travers les synchronicités et laissé éclore en nous cette magnifique graine prête à germer.
Et peu importe si les objectifs fixés non pas été réellement atteints… en ce jour de pardon, pardonnez-vous, pardonnez à votre entourage, vos proches et tous les êtres de la Terre, ainsi que le monde qui nous entoure. Harmonisons-nous, envoyons du beau, fêtons l’art de vivre, rayonnons et scintillons dans l’épanouissement de la conscience. Profitons de ce temps de pause pour regarder avec amour et compassion ce que nous avons accompli et ce qu’il nous reste à faire.
Le Jour Hors du Temps représente ainsi le facteur + 1 du cycle solaire/lunaire (de 365 jours). Il nous permet de passer d’une année à l’autre selon le principe du saut quantique. Le facteur + 1 est le principe mathématique de la re-circulation du temps. C’est grâce à ce jour que nous pouvons cesser de tourner en rond, nous poser sur nos actes et pensées et choisir consciemment de lâcher-prise et laisser mourir pour évoluer et entrer dans la spirale ascendante.

Prenons cet instant de pause pour définir ce que nous souhaitons embellir dans nos vies, pour mesurer avec élégance nos pensées, nos paroles et nos actes envers nous-mêmes et les autres. Acceptons et atteignons l’essence du pardon en lâchant-prise et laissant mourir les choses du passé, car l’année qui s’annonce risque fort de nous bousculer….
C’est le 26 juillet que commence toujours la nouvelle année dans le Calendrier des 13 lunes. C’est le jour où la grande étoile Sirius se lève en même temps que le soleil. C’est ainsi que nous nous synchronisons à la galaxie en ce début de nouveau cycle de 13 lunes.
Cette année s’ouvrira avec la Lune rouge harmonique, kin 109, codée par le chiffre 5. Il s’agit de la cinquième étape d’un processus de création qui en compte 13. C’est cette Lune rouge harmonique qui va influencer l’année à venir. Elle s’intègre dans un processus de 13 ans où nous atteignons la cinquième phase. Ce processus a commencé en année de Lune rouge magnétique. Selon la Loi du Temps qui s’exprime dans le Calendrier des 13 lunes ou Synchronomètre, chaque jour, chaque année porte une prescription particulière inscrite selon les énergies portées par le kin du jour ou de l’année.
Cette année nous débutons un cycle de 13 lunes marquées par les énergies de la Lune rouge qui nous demande de purifier nos émotions, nos colères ; de laisser couler en nous le flux de nos émotions, de nos pensées ; de se laisser porter par les énergies du cœur, de l’amour et de la compassion ; d’être fidèle à nos idées et à nous-mêmes ; de se laisser guider par les synchronicités, par l’évolution de notre être en lui donnant souplesse et flexibilité. Ne restons pas sur nos positions, apprenons à lâcher prise, à prendre conscience de nos émotions et de nos colères qui nous restent encore à nettoyer. Comme nous sommes arrivés à la cinquième étape d’un processus de purification en 13 ans, la Lune rouge harmonique nous demande de prendre maintenant les commandes en conscience de ce qui nous reste à purifier. Ainsi, en restant dans le cœur, en étant fidèles à ses idéaux, nous parviendrons à rayonner l’amour, car guidés par les synchronicités et notre pouvoir d’adaptation, nous atteindrons l’essence de notre être par la purification de nos émotions. Portons une attention particulière à l’eau dans notre corps. Prenons soin instinctivement de notre force de vie, écoutons notre corps. Apprenons à lâcher-prise et laissons mourir nos colères pour atteindre le pardon. Portons notre intention vers ce qu’il nous reste à explorer et atteignons le pouvoir de naviguer dans les synchronicités de notre évolution.

A tous et à chacun, nous vous souhaitons une mère-veilleuse année
Que l’amour nourrisse votre être à chaque instant et qu’il soit le bouclier de votre âme

In lak’ech
Véronique Aigle bleu planétaire kin 75
Yohann Lune rouge harmonique, kin 109

—————————————————————————————————————————————————

Texte initialement rédigé par l’équipe éditrice du synchronomètre version française, pour la Gazette des Insoumis. Cette dernière s’accordant une pause estivale, nous nous devions toutefois de mettre en ligne cet article pour ce jour hors du temps!
Les Insoumis


Articles Similaires :

Hommage à la Terre
Hommage à la Terre


6 Commentaires

  1. rico dit :

    Putain, je découvre, et vraiment j’en veux plus!!!
    En plus, Sirius c’est aussi « Isis », non?
    Vivement la rentrée, et merci pour ce bel article
    porteur d’espoir!! BONNE ANNEE A TOUS!!!
    rico

  2. Arthur dit :

    Ah oui, super article, bon ça se répète un peu à la fin, mais le message est là. J’ai parcouru votre site, c’est très intéressant, je vais me pencher sur la question du KIN.

    Mère-veilleuse année à vous tous!

    Au passage, merci à l’équipe des insoumis, bravo pour ce que vous faites!

    Arthur

  3. revengrand dit :

    C’est étrange, cela faisait un moment que je n’étais pas venue par ici, et voilà que je lis ces mots.
    …le 26 juillet est le jour où mon prénom est fêté, sur le calendrier des « saints » hihi…je trouve ça marrant que ça coïncide avec le jour du commencement de l’année des 13 lunes..
    mais surtout, il m’est arrivé tant de fois cette année de « mettre de l’eau dans mon vin », et de travailler toutes ces colères qui me taraudaient sur tant de sujets, au lieu de les faire péter à tout bout de champs..
    j’ai rongé mon frein, me disant si souvent que la paix n’arrivait qu’avec la paix, et qu’il me serait fort utile de me reculer un peu sur les choses…
    J’ai senti des harmonies prendre leurs places en moi comme des chaleurs ressourçantes, dans lesquelles je me réfugie lorsque je me sens à plat..
    et je respire si fort ce qui m’entoure, que je trouve des beautés à chaque virage, chaque angle des chemin que je parcoure..depuis quelques temps..

    Merci de ces infos, de ce média qui contre un peu ce qui est en l’ère « du pouvoir de l’argent »…si destructeur en les non valeurs qu’il prône..

    Revengrand

  4. Olivier dit :

    C’est quoi cette nunucherie méta-débilisante ? L’insoumission = La liberté d’être con dans l’espace public ? Putain j’espère que c’est une blague et une volontaire parodie de la pseudo-science.

    • Decouze dit :

      Et oui la remise en question peut parfois etre un peu difficile, elle demende de vider le bol de l’esprit pour le remplir d’une culture apaisante meme dans l’insoumission 😉 @)

  5. Bonjour, je viens de tomber sur cet article et je suis fort surpris de son contenu.
    J’ai habité en terre Maya pendant 3 ans et je n’ai jamais entendu parler de cette bêtise abracadabrante. Sur le simple principe que le calendrier Maya est fait d’une manière précise et surtout ne s’arrete jamais. Chaque jour permet d’avoir un Nahuale précis et la spirale est une preuve symbolique que tout est connecté et qu’il n’y pas ce délire de jour « hors du temps ». Les gars, faut arreter de prendre ce que vous prennez, ca vous rend con. Voyager et allez un peu voir la-bas justement, on y apprend des choses bien plus pertinentes que votre délire qui ne tient pas debout. Et si vous voulez parler vraiment de l’histoire de ce peuple, vaut mieux y être allé au moins une fois dans sa vie, on passe moins pour un con ensuite 😉
    Pour info, j’ai demandé à plusieurs amis qui vivent au Mexique et au Guatemala avant de vous répondre, tout le monde est unanime : elle est bonne votre drogue mais cela ne vous permet pas de changer l’histoire avec des trucs aussi idiot. Coeurdialement.

Laisser un Commentaire à Renaud Ruhlmann