Le Voyage Alchimique

Patrick_Burensteinas_Le_Voyage_Alchimique

Le Voyage Alchimique :

Le Voyage Alchimique de Bruxelles à saint-Jacques de Compostelle.
Sur les chemins de la Pierre Philosophale.

C’est un grand voyage initiatique en 7 étapes :
la Grand’Place de Bruxelles, la cathédrale de Chartres, le Mont Saint-Michel, Rocamadour, Saint-Jacques de Compostelle, Paris et Nicolas Flamel, Notre-Dame de Paris.
7 lieux qui vont vous familiariser avec les secrets du Grand Oeuvre à la lumière des travaux de l’alchimiste dans son laboratoire.

Le Voyage Alchimique, une série de 7 films en DVD de 52 minutes avec Patrick Burensteinas, scientifique et alchimiste réalisation : Georges Combe

Un Voyage Alchimique ?

Oui, parce que les alchimistes ont inscrit dans des lieux prestigieux, et à la vue de tous, les principes et les techniques qui permettraient d’obtenir la fameuse Pierre Philosophale. Il nous faut donc partir à la découverte de ces endroits mystérieux. Mais leur exploration n’est pas évidente car le message qu’y ont laissés les alchimistes est dissimulé dans images souvent énigmatiques, à la fois pour protéger leurs extraordinaires connaissances de ceux qui voudraient en faire un usage dévoyé et pour en donner une compréhension intime, intellectuelle et aussi affective à ceux qui auront la chance et la joie de pouvoir percer le mystère de ces allégories.

Il nous faut donc du temps, du désir, de l’intelligence, de la sensibilité… et un alchimiste pour nous aider… Alors, progressivement, le monde jusque là obscur de l’alchimie s’éclairera au cours de ce voyage. Patrick Burensteinas, scientifique et alchimiste, déchiffre pour nous les symboles des alchimistes : les monuments, les demeures, les sites chargés d’Histoire et de légendes révèlent, à chaque étape de ce voyage, une part des secrets de l’alchimie. Cette lecture originale des lieux extraordinaires qui constituent les points forts de notre voyage est confirmée par les illustrations puisées dans de nombreux traités d’alchimie.

Mais l’alchimie n’est pas qu’une connaissance théorique. Ces messages alchimiques que nous déchiffrons doivent être vérifiés par l’expérience…Patrick Burensteinas les met en pratique dans son laboratoire.

Nous découvrons alors que l’alchimie n’est pas qu’une spéculation intellectuelle sur les propriétés de la matière et de la nature. Les alchimistes ont su comprendre le monde qui les entoure, et en donner une explication aussi bien philosophique que scientifique. Par leur façon imagée, ludique et poétique de transmettre leurs connaissances, ils sont enfin devenus des artistes.

A travers ce voyage alchimique, c’est toute la culture de l’Occident qui prend une nouvelle dimension. Au fil des étapes, on mesure à quel point le projet et l’imaginaire des alchimistes ont imprégné non seulement les lieux et les monuments, mais aussi les arts, la musique, la peinture, la littérature et la pensée du monde occidental.

Les 7 étapes du Voyage Alchimique

1) La Grand Place de Bruxelles

Les premiers principes de l’alchimie. La Grand’Place de Bruxelles raconte, à travers ses décorations allégoriques, les bases de l’alchimie : les trois Oeuvres (au noir, au blanc, au rouge), les trois Principes (sel, soufre, mercure), le travail sur la matière, et le travail que l’alchimiste doit faire sur lui-même. La Grand’Place est le point de départ de notre voyage vers les secrets du Grand Oeuvre. Il se superpose aux routes de Compostelle et Saint-Michel en haut de l’Hôtel de ville montre le chemin.
( > Description détaillée)

2) Chartres

La philosophie de l’Oeuvre. En parcourant la cathédrale, les apprentis alchimistes ressentaient la portée du travail alchimique. L’ancienneté du site, les vierges noires, l’architecture, les vitraux, et le célèbre labyrinthe sont autant d’éléments qui peuvent amener à comprendre la dimension cosmique et énergétique du travail de l’alchimiste. La cathédrale serait alors une illustration de la Table d’Emeraude, attribuée au dieu égyptien Hermès Trismégiste, la “bible” des alchimistes.
( > Description détaillée)

3) Le Mont Saint-Michel

Le feu d’en-bas et le feu d’en-haut. Le Mont Saint-Michel unit la terre et le ciel, ce qui est la base de la Table d’Emeraude. L’apprenti alchimiste part de Notre-Dame sous terre, où il découvre le sens du “vitriol” alchimique, puis il s’élève vers un univers de plus en plus lumineux, jusqu’à l’église abbatiale qui surplombe la baie. D’innombrables oiseaux lui suggèrent d’apprendre la langue des alchimistes, la langue des oiseaux… Le Mont relie l’architecture et la nature…
( > Description détaillée)

4) Rocamadour

Les énergies de la nature. A Rocamadour, on retrouve Saint Michel. Il a planté dans un rocher l’épée qu’avait Roland à Roncevaux. Comme cette épée, l’alchimiste doit percer les secrets de la nature. Une porte s’offre à lui et le fait entrer dans la vallée de l’Alzou. Un vrai décor de conte de fées. De vieux moulins semblent habités par les “élémentaux”, ces génies de l’air, de l’eau, du feu et la terre, des forces subtiles qui aideront l’alchimiste dans son travail de la matière première.
( > Description détaillée)

5) Saint-Jacques de Compostelle

La matière première. L’alchimie donne un sens particulier au pélerinage de Saint-Jacques de Compostelle. Faire le chemin, c’est se dépouiller. Ce que fait l’alchimiste qui doit à la fois purifier sa matière et sa pensée. Arrivé à Compostelle, il découvre que ce n’est pas le véritable but de son voyage, mais la côte de la Galice, la “côte de la mort”. Là, il comprend ce qu’est la matière première, la base du Grand Oeuvre. Alors il peut revenir chez lui pour commencer le travail de laboratoire.
( > Description détaillée)

6) Paris

Nicolas Flamel et les techniques de l’alchimie. L’alchimiste revoit la cathédrale de Chartres, mais avec d’autres yeux. Il peut y lire des indications techniques. A Paris, l’exemple de Nicolas Flamel, qui était aussi allé à Compostelle, lui donne d’autres clefs, qu’il vérifie au laboratoire. Les décorations de certaines églises les complètent. Si les alchimistes ont pu glisser des messages techniques dans les images pieuses, ne serait-ce pas qu’alchimie et religions participent d’une même connaissance ?
( > Description détaillée)

7) Notre-Dame de Paris

Comment réaliser la Pierre Philosophale. Le message alchimique le plus complet est inscrit au coeur de Paris, sur Notre-Dame. Sous une apparence religieuse, les médaillons du porche central, montrent toutes les phases de l’Oeuvre. Depuis longtemps, les alchimistes avaient remarqué cette double signification. Notre voyage se termine donc par la lecture de ces médaillons et leur illustration au laboratoire. On perçoit ainsi le sens ultime de la recherche des alchimistes.
( > Description détaillée)

” L’alchimie a suscité en moi le désir de ces films par son rapport aux arts et aux images. il y avait là une invitation à éclairer la quête alchimique par les moyens du cinéma. Chacune de ces étapes fut comme un épisode d’un film fantastique. La réalité quotidienne révélait les germes d’autres dimensions de notre monde habitées par des idées, des découvertes et des personnages fabuleux. J’ai souhaité tourner ces films sans scénario préalable, en suivant simplement la chronologie du voyage, pour vous faire participer sur le vif à cette aventure.”
Georges Combe, réalisateur

” Après 30 ans consacrés à l’alchimie, aussi bien par l’étude que par l’expérimentation, j’ai voulu laisser ce témoignage sur la réalité du Grand Ouvre. La tradition alchimique, les symboles qui se transmettent depuis la nuit des temps, les textes et l’architecture sont pour moi autant de chemins à découvrir que d’expériences à tenter. Le plaisir de la quête et le bonheur total d’avoir des réponses qui dépassent les questions m’on poussé à faire ces films. Autant de moments de vie, de mystères et bien sur de voyages à partager avec vous. ”
Patrick Burensteinas

Patrick Burensteinas

Auteur, conférencier et formateur international, Patrick Burensteinas est reconnu autant pour son enthousiasme, sa convivialité et son esprit de synthèse que pour sa faculté à vulgariser les principes et notions de l’Alchimie.

Scientifique de formation, il s’est très jeune intéressé à l’Alchimie, trouvant dans cette science une résonance avec ses propres recherches. Pour lui il, n’y a pas de différence entre la science et l’Alchimie; ce ne sont que deux points de vue différents.

« L’Alchimie est pour moi, un moyen pour l’Homme de retrouver sa place, de renouer le dialogue avec la nature et avec lui-même, non pas dans une vision magico-lyrique, mais dans un monde bien réel. Notre vision ne s’arrête pas à notre savoir, elle nous pousse vers la connaissance. »

Fidèle à la philosophie de l’Alchimie, Patrick Burensteinas a crée la Trame, une technique thérapeutique vibratoire. Pour plus d’informations sur la Trame, visitez le site www.la-trame.com.
Il a également développé une nouvelle approche de l’enseignement de la Kabbale et de la transmission de la Voie de l’Alchimie.

Il a ainsi créé de nombreux outils de développement personnel puissants et faciles à mettre en pratique dans notre vie moderne. Ces outils sont accessibles à travers des formations et voyages initiatiques divers qui visent tous un même but : l’actualisation d’une Connaissance ancestrale afin de comprendre la Philosophie de cette tradition occidentale millénaire et peut-être de prendre le chemin de la Voie. (Source)

Voir le Voyage Alchimique en Streaming :

Commander les DVD :


Sur le Site Officiel www.voyage-alchimique.com :

A Propos de l'Auteur

KeïKo
Vegan Pagan Witch - Visiter son Blog / Voir tous ses Articles


9 Commentaires

  1. Mario dit :

    Bravo, félicitations pour “votre oeuvre”. Mon coeur , mon âme est …je suis sans mot.s Acceptez ces simples mots comme l’expression la plus haute que je puis-je vous offrir.
    ” Des larmes ruisselante cueillis comme la rosée du printemps, repose sur un tendre feu.”

    Mario Rhéaume

  2. Gilles Collard dit :

    Bonjour,
    Je ne comprend pas la relation entre le titre “leitmotivant” de votre site “les insoumis” et la présentation de ce matériel cautionnant le monde occulte et donc par nature manipulatoire, puisque voilé.
    Bien qu’esthétiquement séduisante, cette tentative d’explication de l’approche alchimique, ne me semble propre qu’à soulever plus de questions qu’elle n’apporte de réponses et ne peut être, en l’occurrence, qu’interprétative et par là même subjective, puisque fondée sur un système de croyances éloigné de toute forme d’objectivité.
    Pour résumer, il ne s’agit pour moi, et j’insiste sur l’aspect uniquement personnel de ce point de vue, que d’une démarche équivoque et mercantile.

    • SaintSaturnin dit :

      1 / Nous sommes entourés de références à l’alchimie comme les contes pour enfant, les romans (Victor Hugo), les films (Luc Besson : grand bleu, 5eme élément, minimoys) et certains monuments comme les cathédrales de Chartres ou de Notre-Dame en sont truffés. S’intéresser à l’Alchimie n’est pas “tomber dans le piège diabolique des sciences occultes” mais décrypter les allusions à des croyances ancestrales dans notre entourage. l’Alchimie reste une source inépuisable d’inspiration pour nombre d’artistes encore aujourd’hui.

      2 / En ce qui concerne le côté mercantile, tout travail mérite salaire, les personnes qui ont réalisé ces films ont dû fournir un travail important, et ce travail de qualité mérite d’être rémunéré. Et ce site des insoumis vous permet même de visionner ces films en totalité sans débourser un seul centime. Plutôt sympa comme mercantilisme non ??!!

      • Bodhisattva dit :

        En toute honnêteté, pour moi, n’ayant pas l’argent trébuchant nécessaire pour acheter les DVDs, je suis très reconnaissante de les avoir trouvé ici.
        Une amie qui a les DVDs m’avait montré les 2 premiers chez elle, et ma bibliothèque locale ne les ayant pas, il me fallait cependant les voir jusqu’au bout.
        Par contre, lorsque mes finances auront retrouvées du moelleux, je vais m’acheter les DVDs.

        Merci les Insoumis. :)

  3. SaintSaturnin dit :

    Je faisais une petite recherche sur internet pour savoir ce qu’est l’alchimie, après quelques lectures infructueuses, je suis finalement tombé sur cette page web. J’ai vu les 7 films (un par soir), ils sont très bien faits. Belles images, beaux textes, belles voix. J’ai ENFIN une vision à peu près claire de ce qu’est l’alchimie.

    Merci les insoumis !
    Saint Saturnin

  4. Bastien de l'Abondance dit :

    Bravo pour ces films d’une qualité exceptionnelle.
    Ils m’ont grandement éclairés dans ma quête de vérité, et m’ont donné une excellente vision détaillée qui vient compléter mes lectures effectuées jusqu’alors ou jusques à l’or…

    Merci les insoumis!

  5. hurleberlu dit :

    Lumineux, cheminement dans notre tradition. Bon pour le regard et l’écoute.
    Amis de la lumière, si tu ne veux que cesse l’acuité de la vue et du sens traque le soleil dans l’ombre. (FN)

  6. Armanjac dit :

    Je viens de visionner le N°1 …. Parfait! La suite va m’occuper l’après-midi, passionnément…Un grand Merci!!!

Laisser un Commentaire