Les Yes Men refont le Monde

Un documentaire engagé, subversif et burlesque sur les dérives du néolibéralisme.


Ils pourraient être des centaines mais ils ne sont que deux : Andy et Mike. Habillés en costard cravate, en salopette moulante dorée, cachés dans une Survivaball gonflable, avec une moustache ou des lunettes grotesques, ils n’ont qu’un objectif : mettre fin aux dérives du néolibéralisme.


En 2004, bien coiffés et chemises repassées, ils se font passer pour des représentants de Dow Chemical, le géant américain de l’industrie chimique. Ils annoncent en direct sur la BBC qu’ils verseront 12 milliards de dollars aux victimes de la catastrophe de Bhopal. Résultat : la firme perd 3 milliards de dollars en bourse en une après-midi.


Les Yes Men font tout pour choquer et éveiller les consciences du public qu’ils rencontrent, énonçant des discours satiriques et volontairement choquants sur les abus du marché mondialisé. Mais rien n’y fait. Les spécialistes qui assistent à leurs shows ne semblent même pas remarquer la supercherie. Au nom de la loi du marché, les adeptes néo-libéraux de Milton Friedman semblent prêts à accepter les idées les plus loufoques et les plus inhumaines.


> Site Officiel


Réalisé par Andy Bichlbaum et Mike Bonanno, en collaboration avec Kurt Engfehr
Genre : Documentaire
Durée : 90min
Année de production : 2009



Les Yes Men refont le Monde en Streaming :


Articles Similaires :

END:CIV
END:CIV

Ne Sauvons pas le Système qui nous Broie
Ne Sauvons pas le Système qui nous Broie

Ramonage de Fin d’Année
Ramonage de Fin d’Année


3 Commentaires

  1. mano dit :

    ne laissons pas a nos enfants un monde plus sale que nous l’avons trouves,il faut tout nettoyer avant qu’on ne puisse plus le faire……..merci aux yes men

  2. Génial et puissant tout simplement ! Ca donne des idées !
    Pourquoi ne pas faire la même chose aux banques, aux assurances, aux agences immobilières, aux sociétés pourries et aux multinationales véreuses comme SCOR, REHALTO et Cie ?!!! Ces sociétés prônent le bien-être mais agissent impunément comme des esclavagistes de la pire espèce. Les salariés sont payés et traités comme des moins que rien mais les cadres dirigeants touchent de véritables fortunes en brassant de l’air et en surfant sur la misère des gens.
    Rien que chez REHALTO, le salaire d’un cadre peut atteindre plus de 7000 € / mois juste pour participer à des réunions petits-fours dans lesquelles on brasse du vent, on s’auto-congratule, manger au restaurant tous les jours et participer à des séminaires dans les coûts sont faramineux….
    Pendant ce temps les salariés subissent les humeurs des petits chefs, brimades, humiliations, bossent dans des couloirs et se démerdent pour survivre avec des « salaires » dérisoires.
    Je crois que l’heure du soulèvement et de la révolte arrive bientôt…

  3. Moinsquerien dit :

    http://pro.news-assurances.com/blog/rh-interview-lassurance-maitrise-plutot-bien-le-stress-de-ses-salaries/0169238222

    Mr Mainguy se fout de notre gueule ! IL SE FOUT DE NOTRE GUEULE !
    Ce petit monsieur costumé touche plusieurs salaires complètement indécents pour brasser du vent toute la journée dans des réunions et des séminaires « marketing » au lieu d’assurer sa fonction de DG !
    Pendant que ses salariés sont payés une misère et traités comme des sous-fifres, monsieur dilapide l’argent de la société (déjà en faillite) dont on lui a gracieusement confié les clés dans une succession de projets et de délires tous plus farfelus les uns que les autres qui en aucun cas ne permettent d’améliorer l’état catastrophique de l’entreprise dont il est responsable.
    On économise des bouts de chandelles sur des points matériels qui réellement sont importants pour faire tourner la société au quotidien, mais on balance des sommes colossales (vous n’imaginez pas l’importance des sommes dont on parle ici) dans des entreprises au snobisme exacerbé style VANKSEN juste pour avoir un avis sur une couleur ou un logo bidon que même un enfant serait capable de trouver !
    Des réunions et séminaires champagne petits-fours, des restaurants haut-de gamme qui coutent une fortune CHAQUE JOUR, des équipements high-tech qui ne servent à rien sauf en mettre plein la vue et donner l’illusion qu’on est une boîte très puissante, des location de véhicules hors de prix, tout y passe !
    Et quand il n’y aura plus rien, et bien on remerciera ce monsieur pour tout ce qu’il a fait et on lui donnera probablement des centaines de milliers d’€uro en vertue de toute cette médiocrité.
    Franchement, il n’y a pas un problème quelque part là ?

Laisser un Commentaire à mano