Que Ferions-nous sans le Cannabis?

L’idée paraît saugrenue, mais faisons preuve d’imagination : pour quelque raison obscure, des personnes influentes arrivent à rendre la culture du cannabis illégale. Le prétexte avancé serait la présence de THC (tetrahydro-cannabinol) dans la plante femelle, une substance psychotrope, qui jusqu’à présent n’a tué personne, du moins pas directement. Difficile d’imaginer une situation aussi ridicule, mais continuons.


Le cannabis est une plante versatile. Le nombre de produits dérivés à base de chanvre avoisine les cinquante-milles. Le textile tiré de cette plante est plus solide donc plus durable et isole mieux que le coton. Le papier fabriqué à partir du cannabis est plus résistant, ainsi que le carton, comparés aux mêmes produits tirés de la pulpe de bois. Il en est de même pour les sacs, qui sont moins solide en plastique et non biodégradables. Le ministère de l’agriculture américain estimait en 1913 que, sur une période de vingt ans et une superficie d’un hectare, le chanvre fournissait quatre fois plus de papier que le bois. Les matériaux de construction produits à base de cellulose extraite du chanvre ne nécessitent d’aucun traitement chimique et sont plus solides que le bois. Comme chacun le sait, le cannabis est une base alimentaire bourrée de protéines et à fort taux d’acides gras essentiels. Seul le soja affiche un taux de protéine supérieur, mais moins assimilable. En terme d’usage thérapeutique, on ne compte plus le nombre d’applications possible du cannabis. On a récemment découvert, comme le rapporte Le Monde et Le Figaro, qu’une thérapie à base de THC est très efficace contre la dépendance à l’héroïne et à la morphine. Il y a une multitude d’autre utilisation possible de la plante de cannabis telles que la fabrication de peinture, de corde, de vernis, du « goudron » biodégradable ou encore de carburant. Cerise sur le space cake, le cannabis atteint sa maturité en une saison, ne nécessite aucun traitement chimique pour sa culture, peut pousser quasiment n’importe où et ses racines permettent de rendre fertile la terre trop dure et trop travaillée en la fragmentant, tout en étant une protection contre les inondations.


Que ferions nous sans le cannabis? Nous utiliserions du coton pour fabriquer notre textile, plante dont la culture nécessiterait à elle seule 50% des pesticides utilisés dans le monde. Nous décimerions les forêts pour produire des matériaux que nous consommons en grande quantité, tel que le papier et les planches que nous utilisons dans la construction de nos habitats. La famine serait un véritable fléau dans les pays les plus défavorisés, qui ne pourraient pas s’offrir le luxe de se soigner puisque les traitements médicaux divers seraient hors de prix. Nous provoquerions des guerres sous des prétextes ridicules pour obtenir du pétrole. La Loi Du Marché ferait rage et nous nous engagerions dans une course au brevet, pour être celui qui gagnera le plus d’argent à partir d’un produit que n’importe quel citoyen pourrait fabriquer chez lui avec le cannabis qu’il cultive. Nous serions des pollueurs, des parasites, des criminels en puissance. Mais heureusement pour nous, il n’en est rien… le cannabis existe.


J’ajoute ici le lien vers un article web (ac références) vraiment intéressant et surtout plus complet :
http://www.bancpublic.be/PAGES/95esrci.htm

(Paru dans la Gazette des Insoumis n°5)

A Propos de l'Auteur

Pierre Baron
Visiter son Blog / Voir tous ses Articles


Articles Similaires :

Des Fruits Biologiques contre le Cancer?
Des Fruits Biologiques contre le Cancer?

Secrets de Plantes – L’Ortie
Secrets de Plantes – L’Ortie

Paul Stamets, 6 Manières de Changer le Monde avec les Champignons
Paul Stamets, 6 Manières de Changer le Monde avec les Champignons


23 Commentaires

  1. Bel article, il est vrai que le cannabis est utilisé depuis plusieurs années… et aujourd’hui dès que le mot cannabis revient aux oreilles on pense directement à la fumette mais il faut rappeller que le cannabis est certe fumé mais il peut servir à bien d’autres choses alors pourquoi s’en privé? Après le légaliser ou pas c’est un autre débat…
    Mais pour ton article je le trouve bien cela permet d’ouvrir un peu les yeux aux gens et surtout leurs esprits… enfin ce qu’il sont tolérant car le reste ça serait comme parler dans le vide…

  2. Bel article, merci pour l’info!

  3. Cannabis one love, 4:20 😉

Laisser un Commentaire à Cannabis Seeds