Que Ferions-nous sans le Cannabis?

L’idée paraît saugrenue, mais faisons preuve d’imagination : pour quelque raison obscure, des personnes influentes arrivent à rendre la culture du cannabis illégale. Le prétexte avancé serait la présence de THC (tetrahydro-cannabinol) dans la plante femelle, une substance psychotrope, qui jusqu’à présent n’a tué personne, du moins pas directement. Difficile d’imaginer une situation aussi ridicule, mais continuons.


Le cannabis est une plante versatile. Le nombre de produits dérivés à base de chanvre avoisine les cinquante-milles. Le textile tiré de cette plante est plus solide donc plus durable et isole mieux que le coton. Le papier fabriqué à partir du cannabis est plus résistant, ainsi que le carton, comparés aux mêmes produits tirés de la pulpe de bois. Il en est de même pour les sacs, qui sont moins solide en plastique et non biodégradables. Le ministère de l’agriculture américain estimait en 1913 que, sur une période de vingt ans et une superficie d’un hectare, le chanvre fournissait quatre fois plus de papier que le bois. Les matériaux de construction produits à base de cellulose extraite du chanvre ne nécessitent d’aucun traitement chimique et sont plus solides que le bois. Comme chacun le sait, le cannabis est une base alimentaire bourrée de protéines et à fort taux d’acides gras essentiels. Seul le soja affiche un taux de protéine supérieur, mais moins assimilable. En terme d’usage thérapeutique, on ne compte plus le nombre d’applications possible du cannabis. On a récemment découvert, comme le rapporte Le Monde et Le Figaro, qu’une thérapie à base de THC est très efficace contre la dépendance à l’héroïne et à la morphine. Il y a une multitude d’autre utilisation possible de la plante de cannabis telles que la fabrication de peinture, de corde, de vernis, du « goudron » biodégradable ou encore de carburant. Cerise sur le space cake, le cannabis atteint sa maturité en une saison, ne nécessite aucun traitement chimique pour sa culture, peut pousser quasiment n’importe où et ses racines permettent de rendre fertile la terre trop dure et trop travaillée en la fragmentant, tout en étant une protection contre les inondations.


Que ferions nous sans le cannabis? Nous utiliserions du coton pour fabriquer notre textile, plante dont la culture nécessiterait à elle seule 50% des pesticides utilisés dans le monde. Nous décimerions les forêts pour produire des matériaux que nous consommons en grande quantité, tel que le papier et les planches que nous utilisons dans la construction de nos habitats. La famine serait un véritable fléau dans les pays les plus défavorisés, qui ne pourraient pas s’offrir le luxe de se soigner puisque les traitements médicaux divers seraient hors de prix. Nous provoquerions des guerres sous des prétextes ridicules pour obtenir du pétrole. La Loi Du Marché ferait rage et nous nous engagerions dans une course au brevet, pour être celui qui gagnera le plus d’argent à partir d’un produit que n’importe quel citoyen pourrait fabriquer chez lui avec le cannabis qu’il cultive. Nous serions des pollueurs, des parasites, des criminels en puissance. Mais heureusement pour nous, il n’en est rien… le cannabis existe.


J’ajoute ici le lien vers un article web (ac références) vraiment intéressant et surtout plus complet :
http://www.bancpublic.be/PAGES/95esrci.htm

(Paru dans la Gazette des Insoumis n°5)

A Propos de l'Auteur

Pierre Baron
Visiter son Blog / Voir tous ses Articles


Articles Similaires :

Des Fruits Biologiques contre le Cancer?
Des Fruits Biologiques contre le Cancer?

Secrets de Plantes – L’Ortie
Secrets de Plantes – L’Ortie

Paul Stamets, 6 Manières de Changer le Monde avec les Champignons
Paul Stamets, 6 Manières de Changer le Monde avec les Champignons


23 Commentaires

  1. Gaïa dit :

    Que feraient les gouvernements sans l’argent que leur rapportent le trafic illégal du cannabis ?!?……
    ils ne légaliseront jamais la corne d’abondance….
    Quand à moi je veux fumer de l’herbe de qualité 😉

  2. nemesisnom dit :

    C’est toujours la même rengaine depuis longtemps, oui il faut voir l’histoire du cannabis pour comprendre que le chanvre était fortement utilisé pour différentes raisons par le passé, mais fût abandonné au profit du papier ( promotionné à l’époque par certains « industriels »). Et a démarré par la suite une véritable diabolisation du cannabis (aux USA en l’occurence), les campagnes propagandistes de l’époque sont d’ailleurs très équivoques ( il y a plusieurs très bon documentaires disponibles sur le sujet en cherchant un peu dans les documentaires en streaming sur la toile ) . Maintenant les grands réseaux de drogues sont controllés par les mafias, CIA et compagnie, ca leur rapporte sûrement beaucoup d’argent et cela aide à la couverture de certaines actions sur un point géopolitique, mais on s’en fout un peu. Il est certain que le phénomène de la fumette est très répandu de part le monde, que la dépendance qui en découle est minime ( juste un peu supérieur à la caféine) et d’après la classification du rapport Roques se situe en dernière position sur une échelle de dépendance, alors que l’alcool et l’héroïne tiennent le haut du tableau). Mais à l’heure actuelle, on observe beaucoup de problèmes sur la qualité du cannabis vendu en sous main dans le monde entier. Eh oui, dans un soucis d’acroissempent de leurs bénéfices, ces mêmes réseaux coupent leur produit avec différents matières amenant une dangerosité accrue pour les consommateurs (phénomène dénoncé par les associations d’aides à la dépendance). La politique de la répression ne faisant qu’entraîner une réponse de même ampleur des réseaux de drogues, s’adaptant aux nouvelles méthodes d’enquête des forces de police, et les consommateurs eux sont toujours aussi nombreux. Une politique de légalisation du chanvre et du cannabis à fumer reste la meilleure solution afin : de préserver les consommateurs des problèmes liés aux réseaux de drogue, de faire baisser la criminalité, d’amener des créations d’emploi, de permettre l’utilisation industriel et commercial du chanvre. Car effectivement de nombreuses possibilités existes pour cette plante aux milles vertus !!!

  3. PIAF dit :

    …Pas d’accord avec la légalisation du cannabis !
    Pensez vous réellement que vendu en bureau de tabac ou en super-marché avec toutes les taxes et autres commissions (voir pour le pinard ou le tabac) ,le prix s’en trouverait diminué ? et je ne parle pas du taux de THC limité afin d’augmenter la consommation ,attendez que les commerciaux s’en occupent… Quand aux reseau maffieux ,z’inquietez pas pour eux ,l’imagination ne leur manque pas pour trouver d’autres sources de profits… Puis pensez à tout ces petits revendeurs qui survivent grace à ça ,c’est pas negligeable !
    Pour « les raisons obscures ou les personnes influentes » cela tient plus de la « theorie du complot » que de la réalité.Les choses sont souvent bien plus simples que le voudrait nos imaginations enfievrées…
    Non ,je pense plutot que cette interdiction est simplement du au coté moral d’une population vieillissante mais votante! dont ce n’est pas la culture (!).Quand demain cette population aura disparue ,j’vous « fiche mon billet » que les « politiques » tourneront casaque.
    Quand meme ,pour des insoumis ou qui croient l’etre… vouloir s’en remettre à l’etat, car la légalisation en est une forme ,c’est un comble !

  4. Pierre Baron dit :

    Piaf, bien que j’espère être subtile au moins une fois par article, je ne fais pas vraiment dans le métaphorique ou dans la poésie. Aussi, j’ai la bizarre impression que le commentaire que tu as laissé ici était à la base destiné à un autre article, et que tu t’es trompé de fenêtre au moment du copier/coller.
    Qui a parlé de vente dans les tabacs? Je te rappelle que le cannabis est une plante. Je te laisse deviner la façon dont chaque citoyen pourrait s’en procurer. Plus important encore, à quel moment dans mon article, peut on lire que je souhaite une légitime légalisation du cannabis pour ses effets psychotropes? Les utilisations de cette plantes sont tellement diverses et utiles qu’il serait préférable de rendre illicite le café que le cannabis.
    Je te prie, « monsieur-le-rebelle-qui-s’attaque-aux-rebelles-parce qu’il-sait-qu’il-ne sera-jamais-le-messie-de-personne » d’être au moins drôle, à défaut d’être cohérent, quand tu veux prendre de haut les autres : le cannabis est naturel, c’est son interdiction qui est une décision d’Etat. En vouloir la légalisation – avec une idée fondée sur des bases solides – c’est juste le contraire de se soumettre.

  5. Contre-Piaf dit :

    PIAF, tu es un con.

    Pierre a fait preuve de la subtilité dont j’aurais aimé faire preuve mais bon… Premier arrivé…

    Tu t’es gouré de sujet, retire toi le balai que tu as entre les fesses, ouvre toi l’esprit, devient critique au lieu d’ingorant.

    Je parle dans le vide, nous ne pouvons changer les cons.

    Peace. 😉

  6. PIAF dit :

    …Allons allons Pierre ,ne crois tu pas que le coté ecolo/medico que tu prètes à la beubeu a un coté un peu demago ? Si ces utilisations autre que la fumette ont disparues ,ben c’est pour, avant tout, une question de rentabilité ,qu’on le veuille ou non ,non sommes toujours dans une societé de consommation et pour longtemps encore… ne nous voilons pas la face (c’est pas « tendance » en ce moment !).Ne crois pas non plus que je rejète ces utilisations, je pense aussi qu’elles sont bonnes…surtout pour le papier…

    « à quel moment dans mon article,peut on lire que je souhaite une legitime legalisation du cannabis pour ses effets psychotropes » ?
    Et bien dans la 1ere partie de ton article ! : « une substance psychotrope, qui jusqu’à present n’a tué personne » ben si ce n’est pas une façon déguisée de le dire… Franchement ,ce qui nous interesse avant tout dans cette plante ,ben c’est le THC ! le reste n’est qu’hypocrisie pour ce donner bonne conscience.
    « Qui a parlé de vente dans les tabacs » ? …moi ! le tabac est une plante à fumer ,non ? et on peut sans doute l’utiliser à d’autre fin en cherchant bien.
    Allons allons ,appelons un chat ,un chat ! si tu est un « rebelle » ,pas besoin de détours !
    Enfin ,c’est que mon avis…qui en vaut bien d’autres apres tout.
    A moins que tu ne souffre la contestation…

    nb:et je suis aussi un adepte de la fumette ,mais j’ai passé l’age de tergiverser sur ce propos.

  7. PIAF dit :

    …Ah j’oubliais ,la production de tabac nécessite une autorisation
    de la prefecture quelque soit la superficie de ton carré. Es tu assez naif pour t’imaginer des plantations de beubeu dans tout les potagers sans autorisations et autres taxes ? Pourquoi crois tu que le tabac (aussi une plante au passage) a l’exclusivité des bureaux de tabac ? Il n’y a pas 36 reponses ,il n’y en a qu’une…les taxes !!!

  8. Pierre Baron dit :

    J’avais donc bien compris. Tu ne vois le monde que de façon étroite. Pour toi, quelqu’un qui demande la légalisation du cannabis, n’est qu’un fumeur qui balance des raisons hypocrites, ne pensant, au fond, qu’à se défoncer. J’ai le bonheur de t’apprendre que non, nous ne sommes pas tous comme ça. Je te rappelle que les personnes qui veulent planter du cannabis à des fins de consommation en tant que psychotropes ne se gênent pas pour le faire, malgré la législation en vigueur.
    Encore une fois, si tu lis l’article tel qu’il est écrit, tu comprendras que sa légalisation résoudrait bien des fléaux de notre temps, et en atténuerait d’autres. C’est la première raison, et la meilleure. Tu comprendrais que quand j’écris que le THC n’a jamais tué personne, c’est pour mettre en avant le ridicule de son interdiction sur le prétexte de ses effets, et non pour en justifier une éventuelle légalisation. La nuance est très importante.
    Je suis aux regret de t’apprendre que la démago, actuellement, se dessine de deux manière.
    1/ « Il ne faut pas légaliser, c’est une drogue etc. »
    2/ » Il ne faut pas légaliser, ça tuerait le commerce des petits trafiquants qui n’ont que ça pour vivre, et ceux qui disent que c’est pour résoudre des problèmes ne pensent qu’à fumer. »
    Oui, Piaf, jusqu’à présent, dans notre dialogue, tu ne fais que ressasser de vieux arguments usés, qui sont l’essence même de la tergiversation. Et je ne commente même pas les attaques puériles du style « à moins que tu ne souffres la contestation ».
    Pour terminer, si le cannabis est légalisé dans toutes ses utilisations possibles, sauf en tant que psychotrope, cela ne me dérangerait pas le moins du monde.

  9. PIAF dit :

    …Pire aveugle que celui qui ne veut voir !!!

  10. Pierre Baron dit :

    OK… Tu sais, quand on ne sais plus quoi dire, le moins pathétique est de ne rien dire…

  11. PIAF dit :

    …Cool men ,coooool…est ce que j’m’énerve moi ?
    On peut aller dans une meme direction mais par des chemins parallèles ,non ? mais bon…
    Pierre ,tu dis que les utilisation de cannabis devraient etre permises sauf la fumette ,ok ? tu dis aussi que ces utilisations sont hors-la-loi en raison de la presence de THC dans la plante ,ok ? Tu dois donc comprendre que si nos champs ou nos potagers se retrouvent couvert de beubeu pour telle ou telle utilisation « ecolo » , l’usage « foncedaresque » devient impossible à contrer par nos legislateurs ,ok ? Alors je te laisse en tirer les conclusions !…
    Ne te trompe pas de cible… nous allons dans le meme sens mais disons que mon regard est plus pragmatique… Faire passer une idée (meme avec tes talents d’ecriture que je t’envie)sans tenir compte de tout les parametres ,ormis épater son petit auditoire et gonfler son petit ego est vain !!!
    Ok , mon coté diplomate est limité ,j’en suis conscient, mais que veux tu ,apprendre la vie sur le tas amène forcement des differences de point de vue… L’avis du vieux paysan compte autant pour moi ,sinon plus que toutes les bibliothèques du monde.
    Quand aux insultes et autres… Ben au lieu de me « casser »,me donne de l’energie ! …c’est chier hein ?
    Sans rancune les gars…
    PIAF

  12. Pierre Baron dit :

    C’est mignon, quoique classique…
    tu arrives sur un sujet, balances ta demago agrémentée de vannes vaseuses, et tente de casser l’auteur du sujet, en insinuant qu’il est con mais que heureusement tu viens lui apprendre la vie. Mais, oups… cette fois-ci ça foire. L’auteur (moi en l’occurrence) ne se laisse pas faire et le piège se retourne contre toi. Mais tu ne t’inquiètes pas, tu as ton système de défense de secours qui fonctionne dans toutes les situations : « Ne te trompe pas de cible », « cool, faut pas s’énerver », « chacun a sa façon de voir les choses » et autres « je ne suis pas diplomate mais c’est pas ma faute »…
    Un gros classique donc, façon internet.
    C’est pourquoi, à moins que tu n’aies à faire une intervention intelligente, sans déformer mes propos à ta convenance, je ne répondrai pas à tes prochains messages.

    Au suivant.

  13. PIAF dit :

    …èh ,faute d’arguments valables… tu fuis comme un vieux robinet
    …pour une banale histoire de joint !

  14. Bertrand dit :

    Salut les gens
    @ Pierre, on ne peux pas ce battre contre l’ignorance d’une personne, Piaf devras attendre d’évoluer pour accepter, apprendre, comprendre… sans doute attend t’il que les médias l’en informe, sans doute à t’ il oublier qu’il pouvait réfléchir par lui même sur certaines choses comme nombre de citoyens enfumer catho-diquement et mérdiatiquement…
    Néanmoins, les choses bougent au sujet du chanvre, quel regret d’avoir perdu le professeur Polonais Ryzsard kozlowski qui a donné sa vie à la recherche de la dé-pollution des terres (métaux lourd) avec le chanvre. Hum ! sa pue un peu le complot cette histoire d’accident du gouvernement Polonais… Un de plus…
    Bernard Rappaz, chanvrier Suisse de son état à faillit perdre la vie 3 fois pour son combat sur le chanvre, on ne fait pas un tel combat, piaf, si l’on est pas sur à 100% de ce que l’on fait, à moins d’être fou furieux, et, si c’est le cas, il y a un paquet de fou furieux dans ce monde et ce, depuis la nuit des temps.
    Pour le moment, piaf, si tu écarquille un temps soit peu les yeux, ne pense tu pas que nous vivons dans un monde totalement inféodé ? Que les fous furieux sont justement ceux qui qui ont été élus (démocratiquement et/ou médiatiquement) Quelle est la dernière bonne nouvelle que tu es entendu aux infos ? Te creuse pas, y en a pas. Juste de quoi alimenter ta dualité, tes conflits… Creuse un peu, tu semble avoir des valeurs, ne les laisses pas s’envoler aux profits des mieux nantis qui n’ont soif que de pouvoir.
    Attendons de voir le vote des californiens à ce sujet… Piaf, renseigne toi sur ces sujets, tu ne pourras pas être déçût d’apprendre et de comprendre.
    N’a tu pas envie de vivre mieux ? Avec des énergies qui ne détruise pas la terre, l’environnement et ces habitants ? De t’ habiller, de te nourrir, de construire avec des matériaux autre que l’amiante, le béton, l’isolation pourrit qu’on nous propose ? Et le tout sans exploitation humaine ?
    Effectivement, quand on connait les valeurs du chanvre, alors, on peut commencer à paraitre « doux rêveur utopiste » aux yeux de beaucoup de monde, grâce à cette ignorance, les industrielles ce frottent les mains et remercies chaque jours l’ignorance des Piaf (s).
    Merci de ton intervention piaf, , elle me rassure à elle seule dans ce que je suis… Et te casse pas, je ne perdrais pas d’énergie une seconde fois à tenter de te t’ informer, j’espère que ce post aura le mérite de te faire réfléchir… Et d’aller à la pêche au savoirs… Bonne route.
    Bien à vous et bonne vérité…

  15. PIAF dit :

    …Boaaf ,ça chie pas, pis y’a pas mort d’homme comme on dit ,hein !
    Moi y’aime bien les p’tits jeune de maint’nant ,les reves plein la tete… pis pendant c’temps ,ben y fumes pas d’la drogue , po vrai hein ! pis si nous les vieux qu’on d’l’age ,on viens pas pour vous aiguillonner de temps z’en temps ,hein ! vous vous feriez chier à 100 sous d’l’heure…comme on dit ,hein !
    Franchement ,j’me suis bien marré… èh ,c’est qu’ça commencait à roupiller là d’dans…
    Alors…on dit merci qui ? …hein !

    nb:Avec une attention toute particuliere à mon copain Contre-Piaf pour sa gentillesse qu’il a tant de mal à cacher… he he he he he he heeeeeeeee…

  16. PIAF dit :

    …Cela dit ,je reste sur mes positions comme on disait dans les tranchées…(j’vous raconterais un jour !)
    A la r’voyure les enfants…

    Pepere à plume

  17. Pierre Baron dit :

    Salut Bertrand,

    Oui c’est sûr, on ne peut pas forcer quelqu’un à se remettre en question. Encore moins un « vieux » qui pense « aiguilloner » la jeunesse. D’autant plus quand l’aiguillage est erroné, à cause d’une vie entière « dans les tranchées », à « rester sur ses positions » et à être sûr de ne jamais avoir tort.
    C’est pourquoi je ne perds pas mon temps avec Piaf, je préfère discuter avec des « vieux » qui, malgré leur âge et leur vie bien remplie, ont encore des doutes sur leur certitude.
    Comme disait Brassens…

  18. PIAF dit :

    …Patience l’enfant ,patience…

  19. tuff-gong dit :

    vive le THC .

    Et que PERSONNE ne me dise qu’est-ce que je dois faire de m’a vie et mon corps .

    La base …. ne pas nuire a autrui …. tous le reste n’est que pipeau

  20. Plume de Pan dit :

    URGENCE, faite le savoir avant qu’il ne soit trop tard.

    http://www.facebook.com/group.php?gid=113389365341086
    En bref:
    Bernard Rappaz, combattant et cultivateur de chanvre, Valaisan (suisse) fait une grève de la faim suite à une condamnation dispropostionnée et un acharnement financier et juridique, la »justice » Valaisanne a refusé sa demande de grâce, ou même d’effectuer sa peine avec bracelet, il pert la vue il est très affaibli…Il est hospitalisé à l’Hôpital universitaire de Genève, le tribunal Valaisan a ordonné aux médecins de l’alimenter de force, ceux -ci refusent heureusement mais sont menacés professionnellement. Le tribunal Fédéral refuse d’entrer en matière. En bref on le laisse mourir à petit feu. La démocratie Suisse tue. Soutenez le de l’étranger ça aura de l’impact. C’est intolérable! ils avait gardé quelque grief pour le 3 décembre le juger encore et maintenant ils repoussent le jugement pour cause de santé. Ils font trainer et pensent peut être se débarrasser de lui de cette manière.

Laisser un Commentaire