Satprem – Restera seulement ce qui est Vrai

Satprem (1923-2007) de son vrai nom Bernard Enginger, est un écrivain français. Résistant, il est arrêté par la Gestapo à l’âge de 20 ans et passe un an et demi en camp de concentration. Dévasté, il se retrouve après de nombreux voyages à Pondicherry auprès de Mère et Sri Aurobindo en 1953.


En 1958 il devient son confident et recueille sur bande magnétique le cheminement qui devait la conduire à la découverte d’un « mental cellulaire » capable de reformer la condition du corps et de passer à une espèce nouvelle: c’est « L’Agenda de Mère » (1958 – 1973).


En 1981, une équipe de cinéastes dirigée par Davide Montemurri, réalisateur de la télévision italienne, s’est rendue dans les Nilgiris, les Montagnes Bleues du Sud de l’Inde où Satprem résidait à l’époque, pour l’interviewer. « On n’est pas dans une crise morale, on n’est pas dans une crise politique, financière, religieuse… On est dans une crise évolutive. On est en train de mourir à l’humanité pour naître à autre chose… »


C’est ainsi que Satprem répond à Davide Montemurri qui lui pose, au cours de cet interview, un certain nombre de questions concernant la crise de la civilisation que nous traversons actuellement et l’avenir du monde moderne.


(Source)

On est en train de mourir à l’humanité… (1981)




——————————————————–


Restera seulement ce qui est Vrai (1981)

Cette vidéo a été réalisée en 1981 par Georg Stefan Troller, journaliste et scénariste allemand.


Dans le deuxième tome des ses « Carnets d »une Apocalypse », Satprem même notait, le 22 avril 1980: «Arrivé de la TV allemande, Troller.» Et, quelque jours après, il ajouta: «Je viens de passer trois jours complets de filmage et interview avec la TV allemande – c’est esquintant… Enfin, le film de Troller sera ce qu’il sera, je n’en sait rien» (25.4.1980)


(Source)

Partie 1/3 (15mn)



Partie 2/3 (15mn)



Partie 3/3 (10mn)

Eh bien le seul courage, pour moi, ça a été de dire Non.
Je veux la joie, je veux la liberté, je veux la lumière, je veux l’espace. » — Satprem

A Propos de l'Auteur

Asokka
Fondateur du site LesInsoumis.org - Voir tous ses Articles


7 Commentaires

  1. BliB dit :

    Analyse que je partage.

    Heureusement qu’il est impossible d’oublier éternellement l’éternité.

    Merci pour l’article.

  2. Admohto dit :

    Bonjour,
    Un mois après la mort de Satprem, Kireet Joshi écrivit un texte en anglais où il porta l’attention surtout sur la manifestation supramentale en Satprem. On peut le lire sur le site http://ohoettilto.free.fr ainsi que sa traduction en français. Au menu Réflexions, cliquer sur Mort de Satprem et Sujata.
    Salutation..

  3. Admohto dit :

    Sur le même site http://ohoettilto.free.fr, il y a un autre article concernant le même sujet. Il est titré : Annonce mal faite de la mort de Satprem par l’Institut de recherches évolutives. Au menu Réflexions, cliquer sur Mort de Satprem et Sujata ou cliquer ici.
    Sur ce site, il y a aussi d’autres articles sur ce personnage et sur d’autres sujets, avec d’autres contestations, et il y a un lien vers votre site.
    Merci. Salutation.

    • Lili dit :

      @Admoto, Auto-promotion déguisée, pourquoi être hypocrite et ne pas dire « sur mon site »?
      Qu’est-ce que c’est irritant et malhonnête les gens qui viennent faire la promo de leur site tout en ne disant pas que c’est le leur!

  4. Admohto dit :

    Bonjour,
    Sur le site Les Insoumis, il y a un article qui est titré « Un joyau dans l’Abîme ».
    Y voir les commentaires qui y sont publiés par le site Ohoettilto.
    Salutation.

  5. vcsasha dit :

    Très heureux de voir ici des gens qui aiment le Satprem.
    Désolé pour le mauvais français.
    Avec l’amour de la Russie.

  6. […] Disons que c’est ce qui semble se dessiner. " Il n’y a pas de vents favorables…" Satprem – Restera seulement ce qui est Vrai. Satprem (1923-2007) de son vrai nom Bernard Enginger, est un écrivain français. Résistant, il […]

Laisser un Commentaire à vcsasha